Skip to content

Credo

Barbara Minder dirige un insolite orchestre de bouteilles. Photo: Olivier Voirol
Barbara Minder dirige un insolite orchestre de bouteilles. Photo: Olivier Voirol

Avertissement au lecteur: Barbara Minder est en général assez fréquentable et pas trop dogmatique; dans cette page – pour une fois – elle se lâche et nous offre en un coup ce qu’elle met des années à partager avec ses amis proches! Considérez cela comme un honneur et armez-vous de courage pour lire ce qui suit – Credo & Axes de travail.

Laissons-lui la parole:

Credo

L’artiste

Un artiste est un être en perpétuelle recherche. Il explore de nouveaux territoires grâce au chemin que ses prédécesseurs lui ont préparé, grâce aux personnes qu’il côtoie et grâce à son audace.

Inspiration

Mon inspiration artistique vient de tout ce que je côtoie – vivant, immatériel, réel ou imaginaire.

L’importance du corps

Le jeu musical est intrinsèquement lié à la position corporelle, au bien-être physique. Le souffle, vital dans le quotidien, devient – pour un instrument comme la flûte traversière – moyen d’expression, de transmission des émotions les plus profondes.
Au fil des ans, je recherche un jeu aussi souple que possible, ceci en tenant compte des contraintes mécaniques de mon instrument. Que ce soit par le jonglage, la méthode Feldenkrais ou différentes autres approches, ma pratique instrumentale est en constante évolution.

Technique

La technique doit rester un jeu et doit être au service de l’interprétation, de l’improvisation. Je consacre une grande part de mon travail individuel à la pratique de la technique « pure ». Je peux ensuite puiser dans cette connaissance et ces réflexes lorsque j’interprète ou improvise.

Rôle du musicien

Pour le répertoire écrit, le musicien est un intermédiaire entre le compositeur et le public. Sans lui, les deux ne peuvent tout simplement pas entrer en contact. Il est de la responsabilité du musicien de faire connaître un répertoire large et varié, à un public diversifié.

Improvisation

L’improvisation est une manière parmi d’autres pour le musicien de s’exprimer. Elle permet au musicien de se libérer de ses carcans, de ses réflexes. Pratiquée à plusieurs, elle permet un intense échange, d’émotions, mais aussi de connaissances.

Trac

Le trac, la peur de se produire est normale, elle fait partie de la démarche artistique. Le trac peut être handicapant pour certains, moteur pour d’autre. Dans ma vie professionnelle, il est important pour moi de prendre du temps pour « affronter » mes peurs, faire avec et les transformer en forces créatrices. J’aborde cela par différent biais: relaxation physique et mentale, visualisation, partage avec d’autres, etc.

… vous êtes encore là? Bravo et merci! Alors passons aux Axes de travail!

 

Axes de travail

Perpétuel apprentissage

La pratique de la musique est un perpétuel apprentissage. « Je sais jouer de la flûte » n’a pas de sens à mes yeux. « Je sais toujours mieux jouer de la flûte » serait plus adéquat. C’est un aspect passionnant pour moi de savoir que je peux toujours aller plus loin, chercher, découvrir, partager.

Improvisation

Comme dans ma pratique instrumentale, j’utilise en pdéagogie l’improvisation comme moyen d’expression, d’apprentissage (par « osmose » lorsqu’elle est pratiquée en groupe). Elle peut être totalement libre, ou avec quelques règles, simples au départ et de plus en plus complexes avec le temps. Mon enseignement de l’improvisation est influencé par ma pratique personnelle et par les styles de musique que je côtoie volontiers (classique occidentale, jazz, chanson, folkloriques, etc.).

Apprendre est un jeu

Apprendre pour apprendre ne sert à rien. Apprendre parce qu’on a envie d’apprendre, parce qu’on a envie de savoir, peut nous mener très loin. Apprendre par jeu, par « défi positif » est à la fois agréable et utile!

Il n’est jamais trop tard pour apprendre

On peut apprendre toute sa vie! Il n’est jamais (… ou presque!) trop tard pour se mettre à une nouvelle activité.

Importance de la pratique régulière

Il n’y a pas de miracle, les progrès arrivent par la pratique régulière… Et qui dit progrès, dit plus de plaisir! Donc… une pratique régulière offre plus de plaisir (vous me suivez?).

Importance des pauses

Les pauses sont essentielles.
Que ce soit dans la pratique quotidienne: baisser les bras de temps à autres, poser son instrument, regarder par la fenêtre, penser à autre chose… et repartir d’un meilleur pied, l’esprit frais.
Que ce soit dans l’année: les vacances sont essentielles. Arrêter de pratiquer pendant une période, laisser l’appris décanter, se déposer, pour reprendre une pratique régulière avec des acquis plus solides, avec une plus grande distance et conscience de ce que l’on fait.

Lien entre activité de musicienne et enseignement

Les deux activités sont pour moi intrinsèquement liées; je ne m’imagine pas faire l’une sans l’autre.

Mon activité de concert, mes collaborations avec d’autres musiciens, ma confrontation à des instruments variés, mes rencontres régulières avec le public, ma pratique personnelle nourrissent mon enseignement.

De même, l’enseignement me pousse à avancer dans ma pratique personnelle, me pousse à chercher des recoins que je n’avais pas encore explorés.

Rôle du professeur

Je vois le professeur comme un facilitateur. Il aide l’élève à cheminer, à découvrir ce qu’il est prêt à apprendre. Par sa connaissance large, il doit pouvoir s’adapter à chaque élève. En effet chacun vient d’horizons différents; il est donc nécessaire de tenir compte du parcours de chacun, de s’adapter à son langage pour que la matière devienne claire.

Concurrence

J’ai horreur de la concurrence dans l’apprentissage. En y réfléchissant, pas seulement dans l’apprentissage.
Voilà, c’est dit!